Grand Spectacles TD

Beethova Obas + Emmanuel Obas & Fabrice Rouzier

Chanteur engagé et icone de la musique haïtienne, Beethova Obas célèbre ses 30 ans de carrière au Festival Haïti en Folie à Montréal aux côtés de ses invités: son frère Emmanuel Obas (populaire chanteur de Mizik Mizik) et le prodige de la musique haitienne Fabrice Rouzier, fondateur du groupe mythique Mizik Mizik et co-fondateur du mouvement Haiti twoubadou. Un spectacle qui promet d’être époustoufflant avec les rythmes racines et konpa haïtiens - mélangés parfois aux saveurs cubaines tout en passant par les accords brésiliens. À ne pas manquer sous aucun prétexte! Un habitué de la scène Montréalaise, Bethova Obas a déjà foulé les scènes des Francofolies et du Festival International de Jazz de Montréal. Il a partagé la scène ou collaboré avec des artistes tels: Césaria Evora, Emeline Michel, Manno Charlemagne, le groupe Malavoi avec lequel il a collaboré notamment sur son album Si… qui l’a propulsé au plus haut sommet dans la francophonie. 1988 – 2018: TRENTE ANS DE CARRIÈRE DE BEETHOVA OBAS Son père, le peintre Charles Obas disparu tragiquement sous le régime Duvaliers, rêvait que son second fils soit musicien! A quatorze ans, Beethova découvre le souhait de son père alors disparu, dans un journal intime laissé dans son atelier. Il est déjà artiste, joue de la guitare et compose pour les amis. L’étoile s’allume en lui et il poursuit sa route. Son frère Emmanuel, le benjamin moins réservé que son ainé, interprète ses chansons. D’ailleurs, tous chantent juste et bien dans la fratrie des cinq orphelins Obas. En 1988, Beethova gagne en Haïti les deux premiers prix American Airlines dont le premier avec “Lage-l” interprété par Emmanuel. Tout s’enchaîne et tandis que la notoriété de Beethova monte telle une étoile filante, les deux frères se retrouvent sur scène lorsqu’un duo les réunit. Unité et unicité des voix, émotion assurée, complicité fraternelle et magie des notes s’opèrent. Depuis, Beethova a fait le tour du monde, des Antilles françaises à la France, du Canada à la Suisse, des  Etats-Unis à la Tunisie, de l’Espagne au Japon. Il est devenu passeur de messages et chanteur engagé. Le New-York Times lui rendra un vibrant hommage suite à son passage au Lincoln Center en 2000. En 2006 il est nommé Ambassadeur de la Paix par l’OEA (Organisation des Etats Américains). Suite au tremblement de terre en Janvier 2010, Beethova Obas et son frère Emmanuel sont les invités d’honneur de Jamel Debouzze sur la scène du Bataclan. Les fonds récoltés sont reversés intégralement à Haïti. Il fait partie des 50 artistes invités dans le cadre de l’exceptionnel concert de solidarité en direct du Zénith de Paris, organisé par France 2 et France Inter.